Coulisses31

Neuvième et dixième semaine / accorder

sept 17 2014 Sophie Tessier

 

 

Arrivée à l’Opéra-Théâtre de Limoges

Après deux journées de montage denses, aux côtés des techniciens qui nous entoureront pendant 4 semaines, notre équipe technique est rejointe par les acrobates, Fabrice et Philippe. En journée les moments acrobatiques sont passés en revue, tant au point de vue des figures que des intentions. Chaque enchaînement prend peu à peu sa forme définitive, le groupe est soudé et avance efficacement. Quelques soirées autour du barbecue auront pour vertu de débriefer joyeusement, entre la côte de bœuf et le camembert fondu.

 

Conjonction de coordination

La coordination de ces quatre semaines de résidence à 700km de Bruxelles est une logistique à rôder. S’assurer de la livraison des repas, de la répartition des mobil homes, des listes de courses, des demandes de costumes, des transferts gare/camping, des horaires, du stationnement des véhicules. De l’autre côté, porter une attention particulière aux relations avec l’équipe de l’Opéra, du Festival les Francophonies en Limousin et du Sirque de Nexon pour que les demandes presse soient satisfaites, pour que les décisions sur la jauge soient prises, pour que les quotas d’invitation soient suffisants et respectés, pour que les supports de communication soient prêts, relus et envoyés dans les temps.

 

Vingt-et-un

Dimanche soir. Gare de Limoges Bénédictins. 21h54. 28°C. Les chanteurs, puis les musiciens débarquent. Nous passons de 14 à 21. 21 personnes à réunir autour du même objectif. 21 personnes, 5 champs de compétences, des besoins, des rythmes et des dynamiques différentes à agencer et harmoniser. Une cohésion à trouver pour que chacun s’écoute, se concentre et patiente. Même découpage des journées qu’à Wolubilis, matinées où chacun répète sa propre technique, après-midi collectifs pour travailler les scènes au plateau. Et certains matins, les acrobates rejoignent les chanteurs au foyer musiciens pour travailler le final. Pour Emily (lumières) et Giacinto (vidéo), les journées commencent très tôt afin de disposer d’un plateau vide, pouvoir travailler dans le noir, anticiper aussi sur la passation de leurs conduites à Thomas et Fanny qui reprendront leur régie en tournée. Et certains soirs, le doute s’installe, la fin n’est pas encore convaincante.

 

Premier filage à l’opéra

Le filage de fin de semaine est un bon exercice, déjà les retours sur l’esthétique, la musique et la place du cirque sont positifs. Il reste quelques chantiers pour les 2 semaines à venir, notamment les réglages pour les changements de plateau, l’entrée en matière de l’émigré, la mise en scène du « baptême » de Daral Shaga, les costumes. On attend l’arrivée de Kris, la partition peut encore évoluer. Et la série de filages journaliers commencera lundi.

 

© Photos Hubert Amiel

This post is also available in: Anglais