Coulisses31

Sixième semaine / Concentrés sur l’idée…

avr 29 2014 Sophie Tessier

 

… que nous présentons une étape de travail vendredi !!

 

 

 

Le retour de Claudio

Chaque matin, les acrobates recherchent les mouvements susceptibles de révéler la dureté du trajet, à partir des indications de Claudio Stellato. Ils courent, s’épuisent, s’accrochent les uns aux autres pour avancer, s’empêcher d’avancer, passer le premier. Chorégraphie brutale de corps qui s’acharnent, au sol d’abord, puis sur la grille. Ils explorent la fluidité, la rapidité, les ruptures de rythme, les traversées furtives sur de courtes distances.

 

Suggérer le danger

Lundi, le cadre coréen est travaillé avec la Go Pro dans deux positions différentes, les plans se centrent sur le visage de Laura, les mains, le rituel de la magnésie. Lumières d’apparat derrière le plastique, puis ambiance glaçante pour les gestes accidentels à falsifier. A la chaine, Anke est amenée à confronter la violence des maillons métalliques à la grâce féminine, et à déraper jusqu’à s’effondrer au sol. La voix d’André résonne, rumeur du chœur des immigrés.

 

La conduite

La tension s’installe pour la préparation de la présentation du vendredi. Mercredi matin, la conduite est prête. Filage pour les deux jours à venir. Les techniciens ont vissé leurs casques intercom sur leurs oreilles, commentaires studieux alternent avec humeurs blagueuses.

 

Qu’est-ce qu’ils attendent ?

Parfois la communication entre la régie et le plateau se brouille. La patience est de mise quand on approche le travail acrobatique, les temps de préparation, les mises en place, les discussions entre duos de main-à-main sont parfois longs et probablement inimaginables pour qui ne s’y est jamais frotté. Chacun apprend à apprivoiser les besoins des autres, à réagir vite, quand c’est possible.

 

Vendredi

Expérience sensorielle garantie. Découvrir les images douloureuses, vibrantes, retentissantes, les sons et les voix réverbérés, le fil, déjà tendu, d’un trajet sous surveillance. Les mots tournent en boucle dans nos têtes « de l’autre côté, la vie possible ». On s’amusera, un peu, de la voix de Kris restée notre bande son pour 15 jours. On se satisfera aussi de la venue de Frédéric Roels et Roger Le Roux, convaincus, suite à la présentation, de programmer Daral Shaga à l’Opéra de Rouen en novembre 2015.

 

 

Photos © Hubert Amiel

This post is also available in: Anglais