thomann
woodbrass

Qui a inventé la guitare ? 

inventeur de la guitare
Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents
    Scroll to Top

    Tout un chacun aimera connaître l’histoire de l’invention de la guitare. En effet, aussi bien les  musiciens avertis et professionnels que les néophytes et les débutants aimeront savoir comment la  guitare a été inventée, dans quel endroit, et par qui. Comment celle-ci a été créée ? Dans quel pays ? Par qui la guitare a été façonnée ? Ou encore, comment cet instrument de musique a évolué à  travers le temps ? En somme, d’où provient cet instrument de musique ? C’est ce que nous allons  voir dans cet article ci-dessous, en répondant à ces différentes questions. Aussi, dans cet article,  nous n’allons pas détailler avec exactitude les formes archaïques de la guitare. Non, nous allons  vous présenter la guitare dans sa version moderne, c’est-à-dire celle qui est semblable au style de  guitare que nous connaissons aujourd’hui, avec, il est vrai, quelques variantes. Précisons tout  d’abord qu’à l’origine, les instruments à cordes pincées auraient été amenés en Espagne par les  Maures. Ces instruments de musique ont, par la suite, gagné plusieurs pays, qu’il s’agisse de l’Italie  ou encore de la France, avant de se diffuser dans d’autres pays d’Europe. C’est donc en Espagne  que les instruments à cordes pincées sont repensés et modifiés pour prendre l’aspect des guitares  modernes que nous connaissons aujourd’hui, comme nous allons le voir. Nous ferons dans un  premier temps un bref retour sur la genèse de la guitare, puis nous verrons que Antonio de Torres  Jurado peut être considéré comme étant l’inventeur espagnol de la guitare moderne. Ensuite nous  verrons qu’en réalité, il convient de distinguer deux périodes différentes dans les guitares façonnées par Antonio de Torres Jurado. Enfin, nous nous livrerons à une comparaison entre les guitares  d’Antonio de Torres Jurado et les guitares d’aujourd’hui.  

    Bref retour sur la genèse de la guitare 

    genèse de la guitare
    genèse de la guitare

    Historiquement, il faut savoir que la guitare est un instrument de musique très ancien. La guitare  classique doit être considérée comme étant un descendant du luth. Il est possible de trouver des  traces de guitares qui figurent déjà dans les archives du XIVème siècle. A l’origine, la guitare avait  seulement trois cordes doublées, ainsi qu’une seule corde haute. Il est très probable que la guitare  ait vue le jour en Espagne. Au XVIème siècle, la guitare était un instrument de musique populaire  parmi l’aristocratie, et celle-ci disposait déjà de six cordes doublées. Par la suite, au XVIème et au  XVIIème siècle, la guitare est également devenue populaire dans d’autres pays d’Europe. A cette  période, une cinquième corde est ajoutée. Mais c’est au cours du XVIIIème siècle que la guitare se  présente sous sa forme moderne, quand ses cordes doublées sont remplacées par des cordes simples, et qu’une sixième corde grave est ajoutée à cet instrument de musique. Au cours du XIXème siècle,  les luthiers en viennent à élargir le corps de la guitare, ainsi que sa taille, ils font des éclisses plus  minces, ou encore ils transforment les renforts intérieurs. De la même façon, les chevilles en bois sont remplacées par des mécaniques plus modernes. Si à l’origine la guitare est plutôt un instrument de taverne qui est considéré comme ne trouvant pas sa place dans la musique classique, au XIXème  siècle, celle-ci gagne ses lettres de noblesse grâce aux créations de compositeurs talentueux tels que  Fernando Sor ou encore Andres Segovia qui en font un instrument de concert. Toutefois, comme  nous allons le voir à présent, Antonio de Torres Jurado est véritablement l’artisan qui a fait évoluer  grandement la guitare en lui donnant son aspect moderne.  

    Antonio de Torres Jurado, l’inventeur espagnol de la guitare moderne 

    Antonio-de-Torres-Jurado
    Antonio-de-Torres-Jurado

    Antonio de Torres Jurado naît le 13 juin 1817 en Espagne, et meurt le 19 novembre 1892. A douze  ans, il suit une formation dans la charpenterie. Afin d’éviter l’enrôlement obligatoire dans l’armée  espagnole, il est marié de force en 1835 avec Juana Maria Lopez qui a seulement treize ans. Il  devient bientôt père de trois petites filles, dont sa cadette qui décédera de la tuberculose en 1845.  Musicien, celui-ci baigne dans un environnement musical dans lequel les instruments à cordes  pincées sont répandus. Dès lors, il s’essaye à la fabrication d’instruments de musique. Bientôt, en  1850, Antonio de Torres Jurado devient luthier. Il est alors encouragé dans son choix par d’autres  musiciens qui apprécient la grande qualité de son travail. A cette occasion, il réalise des recherches  en vue d’améliorer les performances acoustiques de ses instruments de musique. Il se consacre  notamment à l’amélioration de la table d’harmonie, voyant dans celle-ci la clé de la qualité de la  sonorité d’un instrument de musique. Ainsi, il œuvre à la création de guitares ayant un corps large,  une table fine et galbée, et équipe celles-ci d’un barrage en éventail symétrique. La qualité de son  travail lui permet de rencontrer le succès, les guitaristes espagnols lui reconnaissant un savoir-faire  indéniable. Dès lors, ses instruments de musique deviennent populaires parmi les musiciens de  l’époque. Bien que les instruments à cordes pincées existaient déjà depuis longtemps, par son talent, Antonio de Torres Jurado donne à la guitare sa forme que nous connaissons actuellement. 

    Dès lors,  Antonio de Torres Jurado est souvent considéré comme l’inventeur de la guitare moderne, le père de cet instrument de musique si populaire. En 1869, lorsque Francisco Tarrega connaît un grand succès populaire en tant que musicien, il le doit en grande partie à Antonio de Torres Jurado qui lui a  fabriqué son instrument de musique. Bien que la guitare ne trouve pas encore sa place dans la  musique classique, elle est très populaire dans les milieux paysans, chez les gitans, ou encore dans  les bars. Toutefois, la trajectoire ascendante de Antonio de Torres Jurado connaît un coup d’arrêt. En effet, en 1868, il se remarie avec Josefa Martin Rosada. En 1870, il ferme alors son atelier de  lutherie, et part avec sa nouvelle femme dans son village natal pour y ouvrir un atelier de  porcelaine. Il faut alors attendre 1875 pour que celui-ci reprennent son activité de luthier spécialisé  dans la fabrication de guitares, mais cette fois-ci de façon amateur. Lorsque sa seconde épouse  décède, il a une activité de création d’instruments de musique plus intense, et ce jusqu’à son propre décès en 1892. Au total, Antonio de Torres Jurado aura crée une douzaine de guitares chaque année, ce qui, pour un homme seul, est un rythme assez soutenu.  

    Les guitares d’Antonio de Torres Jurado aujourd’hui : deux périodes à distinguer 

    Les guitares d’Antonio de Torres Jurado sont encore des références aujourd’hui. Les instruments de  musique qu’il a fabriqué peuvent se classer en deux catégories. Les guitares de la première période  fabriquées à l’atelier de lutherie de Séville de 1852 à 1870 ; et les guitares de la seconde période  fabriquées à Almería de 1871 à 1892/1893. Étant donné la grande qualité des guitares d’Antonio de  Torres Jurado en comparaison de ses contemporains, celles-ci ont rapidement gagné en popularité.  A fortiori, sa renommée a même franchi les frontières, gagnant les autres pays d’Europe et le reste  du monde. Les guitares d’Antonio de Torres Jurado sont réputées pour avoir un son assez clair,  équilibré, rond, grâce au travail que celui-ci a engagé sur la caisse et la table d’harmonie de ses  instruments de musique. Antonio de Torres Jurado augmente notamment la taille du corps de la  guitare, ce qui fait tout son succès. Toutefois, il convient de noter que seules ses créations de la  seconde période allant de 1871 à 1892/1893 sont numérotées. Les guitares qu’ Antonio de Torres  Jurado a façonné durant la première période allant de 1852 à 1870 ne sont même pas numérotées ni  signées. Cela veut donc dire que les guitares soit-disant attribuées à Antonio de Torres Jurado sur le  marché sont généralement des copies, de plus ou moins bonne qualité, qui ont pu être réalisées par  d’autres luthiers concurrents. De même, il faut savoir qu’aujourd’hui, à notre connaissance, aucune  des guitares fabriquées par Antonio de Torres Jurado n’est en activité ou en circulation. Toutefois,  certaines sont conservées et exposées dans des musées, notamment au Museu de la Mùsica à  Barcelone. Aussi, si vous souhaitez admirer ces chefs-d’œuvre, n’hésitez pas à aller y faire un tour ! 

    Quelle comparaison entre les guitares d’Antonio de Torres Jurado et les guitares d’aujourd’hui ?

    comparaison entre les guitares d’Antonio de Torres Jurado et les guitares d’aujourd’hui
    comparaison entre les guitares d’Antonio de Torres Jurado et les guitares d’aujourd’hui

     Il est possible de comparer les guitares d’Antonio de Torres Jurado qui sont des instruments de  musique mythiques, avec les guitares modernes et classiques d’aujourd’hui. Celles-ci se distinguent  suivant plusieurs aspects : s’agissant des cordes de guitares, Antonio de Torres Jurado utilisait le  matériau qui était très répandu à l’époque, à savoir le boyau, tandis qu’aujourd’hui on utilise  davantage du nylon ; s’agissant des sillets, Antonio de Torres Jurado les fabriquait en os, tandis  qu’aujourd’hui on utilise davantage du plastique ; enfin, s’agissant des rouleaux de mécanique, on  n’utilisait pas vraiment de l’ivoire à l’époque, celui-ci est apparu bien plus tard dans la fabrication  des guitares. Certes, de nombreuses autres modifications ont pu être apportées à la guitare moderne, que l’on pense, par exemple, à la guitare électrique qui a été développée aux États-Unis dans les  années 1930, ou encore à la guitare hawaïenne, mais c’est une autre histoire.

    Est-ce que cet article a été utile ?

    Cliquez sur une étoile pour noter l'article

    Moyenne des avis 4.1 / 5. Nombre de vote 60

    Pas de votes jusqu'à maintenant. Soyez le premier à voter pour cet article !

    Feria Musica

    Feria Musica

    Feria Musica est un blog spécialiste en instrument de musique, matériel de sonorisation et DJ, MAO... Nous nous intéressons à toutes les actualités de la musique. N'hésitez pas à nous suivres

    Facebook
    Twitter
    LinkedIn
    Pinterest

    Articles Récents

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.