...

Trouvez votre instrument avec des réductions ou en liquidation

Trouvez votre instrument à prix réduit

thomann
woodbrass

Nicko McBrain (batteur de Iron Maiden) : Biographie

Nicko McBrain (batteur de Iron Maiden) Biographie
Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents
    Scroll to Top

    Une batterie, un ours en peluche, un personnage fantasque, vous l’aurez peut-être compris, aujourd’hui nous allons parler de Nicko McBrain. Le célèbre batteur du groupe mythique Iron Maiden n’a cessé d’étonner par sa personnalité hors du commun et son jeu à toute épreuve. Faisons un zoom sur ce musicien d’exception qui a marqué toute une génération de batteurs. 

    La batterie dans la peau, dès son plus jeune âge

    Nicko McBrain applaudissant son public

    Nicko McBrain, de son vrai nom Michael Henry McBrain, est né le 5 juin 1952 à Londres et plus précisément dans le quartier de Hackney. Une information croustillante pour les fans qui souhaitent aller s’imprégner du lieu où la star de la batterie a grandi. 

    Plus tard, il a choisi le nom de scène « Nicko McBrain » en référence à… son ours en peluche ! Une anecdote surprenante qui a participé à construire la légende. Dans une interview, il a révélé s’être surnommé « Nicky » en hommage à sa peluche « Nicholas The Ours » qu’il emmenait partout avec lui. Plus tard, Billy Day, un peu éméché le présente à Dick Asher, directeur de CBS Records sous le nom de « Nicko ». Il a apprécié ce surnom qui sonnait plus anglais et a décidé de passer de « Nicky » à « Nicko McBrain »

    Dès son plus jeune âge, il avait l’habitude de jouer avec des ustensiles de cuisine. Ses parents en avaient marre de la voir frapper contre des poêles et des casseroles alors ils ont décidé de lui offrir un kit de batterie. C’est vers l’âge de 11 ou 12 ans que sa passion pour la batterie a réellement commencé.

    Par la suite, il a intégré quelques groupes scolaires où il a rapidement progressé. Dès ses 14 ans, il commence à jouer un peu plus régulièrement dans des pubs et des mariages. 

    Tourmenté par son envie de jouer de la batterie, il poursuit ses études jusqu’à obtenir un diplôme d’ingénieur au Southgate Technical College au Nord de Londres. Mais cela servait davantage à rassurer ses parents qu’autre chose et il a rapidement suivi sa voie dans la batterie.

    Des débuts de carrières mouvementés

    Nicko McBrain Iron Maiden avec Baguette

    Même s’il a commencé la batterie pendant son adolescence, c’est véritablement après ses études que sa carrière de batteur a débuté. Il a tout d’abord rejoint des petits groupes qui jouaient dans des pubs locaux comme « The 18th Fairfield Walk ». Mais il n’était pas convaincu du potentiel de ce groupe. Donc il l’a assez rapidement quitté pour faire partie des « The Wells Street Blues Band ».  Malheureusement, le groupe, plus tard rebaptisé « The Axe » s’est séparé. 

    Donc en 1975, il rejoint le groupe « Streetwalkers ». Ce fut son premier groupe professionnel. Après 4 albums solos et un double album live, le groupe s’est aussi séparé, ne rencontrant pas le succès espéré.

    Par la suite, il a rejoint le « Wells Street Blues Band ». Un autre groupe qui n’a pas vraiment percé. Pendant cette période, il a joué aux côtés de différents artistes à la renommée limitée à l’époque. Il a même joué aux côtés du groupe de de hard rock français Trust. Avec eux, il a enregistré « Marche ou crève ». La collaboration s’est bien passée, même s’il était le seul anglais de la bande.

    Il a finalement quitté le groupe en 1982 pour rejoindre Iron Maiden. C’est là que la carrière du batteur a explosé.