thomann
woodbrass

Nicko McBrain (batteur de Iron Maiden) : Biographie

Nicko McBrain (batteur de Iron Maiden) Biographie
Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents
    Scroll to Top

    Une batterie, un ours en peluche, un personnage fantasque, vous l’aurez peut-être compris, aujourd’hui nous allons parler de Nicko McBrain. Le célèbre batteur du groupe mythique Iron Maiden n’a cessé d’étonner par sa personnalité hors du commun et son jeu à toute épreuve. Faisons un zoom sur ce musicien d’exception qui a marqué toute une génération de batteurs. 

    La batterie dans la peau, dès son plus jeune âge

    Nicko McBrain applaudissant son public

    Nicko McBrain, de son vrai nom Michael Henry McBrain, est né le 5 juin 1952 à Londres et plus précisément dans le quartier de Hackney. Une information croustillante pour les fans qui souhaitent aller s’imprégner du lieu où la star de la batterie a grandi. 

    Plus tard, il a choisi le nom de scène « Nicko McBrain » en référence à… son ours en peluche ! Une anecdote surprenante qui a participé à construire la légende. Dans une interview, il a révélé s’être surnommé « Nicky » en hommage à sa peluche « Nicholas The Ours » qu’il emmenait partout avec lui. Plus tard, Billy Day, un peu éméché le présente à Dick Asher, directeur de CBS Records sous le nom de « Nicko ». Il a apprécié ce surnom qui sonnait plus anglais et a décidé de passer de « Nicky » à « Nicko McBrain »

    Dès son plus jeune âge, il avait l’habitude de jouer avec des ustensiles de cuisine. Ses parents en avaient marre de la voir frapper contre des poêles et des casseroles alors ils ont décidé de lui offrir un kit de batterie. C’est vers l’âge de 11 ou 12 ans que sa passion pour la batterie a réellement commencé.

    Par la suite, il a intégré quelques groupes scolaires où il a rapidement progressé. Dès ses 14 ans, il commence à jouer un peu plus régulièrement dans des pubs et des mariages. 

    Tourmenté par son envie de jouer de la batterie, il poursuit ses études jusqu’à obtenir un diplôme d’ingénieur au Southgate Technical College au Nord de Londres. Mais cela servait davantage à rassurer ses parents qu’autre chose et il a rapidement suivi sa voie dans la batterie.

    Des débuts de carrières mouvementés

    Nicko McBrain Iron Maiden avec Baguette

    Même s’il a commencé la batterie pendant son adolescence, c’est véritablement après ses études que sa carrière de batteur a débuté. Il a tout d’abord rejoint des petits groupes qui jouaient dans des pubs locaux comme « The 18th Fairfield Walk ». Mais il n’était pas convaincu du potentiel de ce groupe. Donc il l’a assez rapidement quitté pour faire partie des « The Wells Street Blues Band ».  Malheureusement, le groupe, plus tard rebaptisé « The Axe » s’est séparé. 

    Donc en 1975, il rejoint le groupe « Streetwalkers ». Ce fut son premier groupe professionnel. Après 4 albums solos et un double album live, le groupe s’est aussi séparé, ne rencontrant pas le succès espéré.

    Par la suite, il a rejoint le « Wells Street Blues Band ». Un autre groupe qui n’a pas vraiment percé. Pendant cette période, il a joué aux côtés de différents artistes à la renommée limitée à l’époque. Il a même joué aux côtés du groupe de de hard rock français Trust. Avec eux, il a enregistré « Marche ou crève ». La collaboration s’est bien passée, même s’il était le seul anglais de la bande.

    Il a finalement quitté le groupe en 1982 pour rejoindre Iron Maiden. C’est là que la carrière du batteur a explosé.

    Nicko McBrain, batteur d’Iron Maiden

    Nicko McBrain se battant à l'épée Iron Maiden

    Iron Maiden est un groupe de heavy métal mythique qui a connu un succès mondial dès les années 1980. Le groupe a été créé en 1975 par Steve Harris, le bassiste, rejoint juste après par Dave Murray, le guitariste. 

    Ce, n’est qu’en 1982 que Nicko McBrain a fait son apparition dans le groupe. Il remplace Clive Burr, l’ancien batteur attitré de Iron Maiden. Rapidement séduit par les talents du musicien, le groupe a décidé de l’inclure en tant que membre définitif. 

    Au départ, le public a eu du mal à accrocher, car certains étaient habitués à Clive Burr. Le passage au style plus complexe et la touche agile de McBrain a été compliqué. Mais il a fini par faire l’unanimité. Aujourd’hui, il est considéré comme l’un des meilleurs batteurs de tous les temps.

    Avec Iron Maiden, il participe à la sortie de plusieurs albums. Le tout premier auquel il a participé, « Piece of Mind » est sorti juste après son intégration en 1983. Puis les autres se sont enchaînés comme « Powerslave » un an après, « Seventh Son of a Seventh Son » ou « Fear of the Dark ». Certains passages comme « Where Eagles Dare », « Trooper » ou encore « 2 Minutes To Midnight » ont scellé la notoriété de la star avec son jeu de batterie compliqué.

    Des projets annexes surprenants, à son image

    Nicko McBrain à la batterie meilleur batteurs monde

    En parallèle de son activité au sein du groupe Iron Maiden, Nicko McBrain a eu quelques projets personnels. En 1988, il a participé à l’écriture du livre « Iron Maiden & Nicko McBrain’s Rhythms of the Beast » avec Andrew Chapman. Aujourd’hui, le livre n’est plus disponible. Mais il a été vendu dans le monde pendant plusieurs années. Donc il est possible de retrouver des exemplaires de l’époque.

    En 1991, il a aussi sorti une vidéo pédagogique sur la batterie. On peut y voir sa technique expliquée plus en détail.

    Il a aussi ouvert un restaurant en 2009 : Le « Rock ‘N’ Roll Ribs » en Floride. Mais également sa propre boutique d’instruments de musique en 2018 à Manchester. Evidemment, il est spécialisé dans les kits de batterie.

    En 1999, McBrain se converti au Christianisme à la suite d’une révélation en accompagnant sa femme, Rebecca à l’église. Malgré tout, cette conversion sur le tard n’a pas empêché le batteur de jouer au sein de Iron Maiden. Même si certains de leurs textes remettent en question les principes bibliques.

    Une personnalité hors du commun

    Nicko McBrain derrière sa batterie

    Si certains fans de Nicko McBrain le surnomment affectueusement « Mad McBrain », ce n’est pas pour rien. En plus d’avoir marqué l’histoire de Iron Maiden par son jeu remarquable et sa technique sans faille, sa personnalité a contribué à créer une aura autour du groupe. 

    C’est un batteur fantasque qui tranche avec les autres batteurs de métal. Il ne se prend jamais au sérieux, il joue pieds nus, torse nu, et tourne tout en dérision. Il arrive à entraîner la foule comme personne, c’est un grand showman. Steve Harris dira de lui : « Il est sans aucun doute l’amuseur du groupe ».

    En 1990, pour le 10eme anniversaire du groupe, il fait éditer « The First Ten Years », une sélection de musiques parodiées avec des commentaires. Même son propre groupe est pour lui un sujet qui prête à l’humour.

    Il se surnomme lui-même « Monsieur Excès à tous les étages » et ses apparitions dans les médias viennent le confirmer. Par exemple, en 1988, il est invité sur The Scooty Show, une émission pour enfants britannique. A la suite de quoi, il décore sa batterie avec une marionnette Scooty lors de ses shows.

    Un style de jeu à toute épreuves

    Nicko McBrain n’est pas seulement un personnage à l’humour potache, c’est réellement un bon technicien. Il a écrit les parties de batterie de toutes les chansons du groupe. C’est un vrai pilier de Iron Maiden et ceux qui l’entouraient ont toujours loué ses qualités, Steve Harris le premier.

    Il a un style très reconnaissable parmi les batteurs de métal. Plus fin et plus complexe. Ses influences jazz ont peut-être contribué à cela. En effet, ses parents avaient un goût prononcé pour le jazz et l’une de ses premières influences était Joe Morello, le célèbre batteur de jazz du groupe Dave Brubeck quartet.

    Au début de sa carrière, quand il travaillait en studio, il a été amené à jouer des styles de musique divers. De la pop au folk en passant par les musiques religieuses. Il dit lui-même jouer tous les styles qu’on lui propose. Cette capacité d’adaptation et ses références variées l’ont peut être aidé a apporté quelque chose de neuf à la batterie au sein de Iron Maiden.

    Au niveau des équipements, le batteur a quelques particularités. Tout d’abord, il utilise souvent l’extrémité de sa baguette pour produire des frappes de caisse claires plus puissantes. Mais ce qui le caractérise surtout c’est son refus d’utiliser les doubles pédales. Même s’il admet en avoir utilisé une fois pour « Face in the Sand ».

    Conclusion 

    Personnage haut en couleur, Nicko McBrain a marqué l’histoire de la batterie. Non seulement comme un membre clé du groupe Iron Maiden, mais aussi pour sa singularité dans l’univers du métal. En plus d’amuser la galerie, c’était aussi un grand technicien d’une rare habileté. McBrain est resté gravé dans l’esprit de nombreux fans et il mérite sa place parmi les meilleurs batteurs du monde.

    Est-ce que cet article a été utile ?

    Cliquez sur une étoile pour noter l'article

    Moyenne des avis 4.7 / 5. Nombre de vote 15

    Pas de votes jusqu'à maintenant. Soyez le premier à voter pour cet article !

    Feria Musica

    Feria Musica

    Feria Musica est un blog spécialiste en instrument de musique, matériel de sonorisation et DJ, MAO... Nous nous intéressons à toutes les actualités de la musique. N'hésitez pas à nous suivres

    Facebook
    Twitter
    LinkedIn
    Pinterest

    Guide d'Achat pour la Batterie

    Articles Récents

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    feria musica batterie

    feria musica spécialiste batterie Feria Musica accompagne tous les batteurs de France, du choix de leur batterie à l’apprentissage de cet instrument détonnant. Nos sélections des meilleurs instruments et nos avis sur les cours proviennent de vrai batteurs qui ont testés ces produits. N’hésitez pas à nous poser vos questions en commentaire !

    thomann
    woodbrass
    batterie

    Guide Batterie

    batterie

    Cours de Batterie en Ligne